Pourquoi je ne serai jamais un Script-Doctor ?!

 

Je ne serai jamais un Script-Doctor déjà parce que votre scénario n’est pas malade…

 

De toute façon, je n’adhère pas à l’approche occidentale de la médecine et l’idée même d’aller chez le docteur me terrifie : chez lui, j’ai l’impression d’être devant un juge qui, muré dans ses connaissances auxquelles je n’ai pas accès, va livrer son implacable sentence...

 

L’approche du jardinier est tout autre : à la fois humble et curieux, il sait que la nature est à la fois capricieuse et souveraine. Même s’il possède la connaissance, il fait d’abord appel à son intuition et surtout il n’a pas de verdict à livrer d’un ton péremptoire. Au contraire, il accueille dans sa pépinière chaque nouveau projet avec plaisir. Observateur lucide, joyeux et serein, il vous aide à faire pousser de la façon la plus harmonieuse votre beau projet.

 

Impassible derrière ses petites lunettes métalliques où son regard bleu acier traverse les pages tel un laser, le mauvais Script-Doctor commence son auscultation :

Très vite, sa mâchoire se crispe un peu plus et soudain, il tranche à grands coups de scalpel l’infortuné scénario tombé entre ses mains anguleuses. Et le mauvais Script-Doctor de couper, de tailler, d’écarteler les personnages et les séquences. Tant pis s’il y a du sang partout, si l’histoire hurle, si les personnages agonisent au bord des pages, le mauvais Script-Doctor juge impunément et charcute sans retenue : c’est son (bad) trip…

 

Le Script-Jardinier commence par lire attentivement le projet qui lui est soumis puis part faire une promenade. Ensuite, il se met à l’écoute de ses émotions, de ses rêves nocturnes, du chant et de la "langue des oiseaux", du bruit du vent dans les feuilles qui tour à tour lui chuchotent leurs premières impressions.

Examinant les racines du projet, il teste leur résistance puis celle des différentes branches comme autant d’intrigues. Il se posera des "petites questions" * :

De quoi a besoin ce "scénarbre" pour être encore plus beau, encore plus fort ? Quelle graine d'idée allons-nous semer ? Faut-il se lancer dans une bonne taille de printemps ou bien créer un arrosage de rebondissements ? Les réponses à ces questions viennent le plus souvent d’elles-mêmes à qui sait attendre car si le mauvais Script-Doctor travaille le plus souvent dans l’urgence, le Script-Jardinier sait lui que le temps est son meilleur allié.

 

Etre de sang-froid, analyste pur, inquiet chronique, le mauvais Script-Doctor tourne mécaniquement les pages, à la recherche de "fautes", ses manuels de dramaturgie et son cerveau gauche sous le bras. Comme déconnecté de son âme, de son intuition, préoccupé avant tout que le scénario réponde à des règles, à des codes, à une grammaire certifiée, il s’attache surtout à ôter tout ce qui dépasse, tout ce qui est étrange.

 

Les bottes dans la terre, la tête dans les étoiles, le jardinier accueille ce qu’il lit avec confiance et intérêt. Il sait par expérience que la nature est capable de tout, qu’une œuvre créative n’est, par essence, censée répondre à aucun critère préétabli et que derrière ce qui ressemble à une mauvaise herbe peut se cacher la fleur la plus splendide…

 

Le mauvais Script-Doctor a tendance à se réfugier derrière quelques théoriciens américains ou expressions ronflantes, tels "Robert mc Kee","personnage archétypal", "intrigues sinusoïdales", etc.

Le Script-Jardinier connaît aussi tout ça très bien mais a tendance à s’en méfier car connaître par coeur le nom latin de toutes les plantes ne fait pas forcément de vous un bon jardinier : un bon jardinier est d’abord quelqu’un qui se lève au chant du coq et qui passe son temps au jardin, les mains dans la terre. Attentif, patient, à l’écoute, son credo est :

 

"Respecter, Aimer, Agir puis Laisser Faire…"

 

N.B. Les passages décrivant le mauvais Script-Doctor sont de la pure fiction : toute ressemblance avec la réalité ne serait que pure coïncidence...

 

* : Référence au merveilleux livre de Robert MAURER intitulé "Un petit pas peut changer votre vie. La voie du kaizen."